COATICOOK. Grâce à la générosité des quelque 600 coureurs du Demi-marathon de Coaticook, l’événement a pu remettre 9000 $ à trois organismes de la Vallée.

image

©(Photo TC Media – Vincent Cliche)

Vincent Cliche

La Fondation du Centre de santé et de services sociaux de la MRC-de-Coaticook ainsi que celle de l’école secondaire La Frontalière ont reçu 4000 $ chacune, tandis que le projet de parc-école de l’école Sacré-Cœur a obtenu une aide financière de 1000 $.

L’un des organisateurs du Demi-marathon, Yves Breton, est revenu sur le succès de son événement. «Au-delà des sommes amassées, l’une de nos plus grandes réussites vient du fait qu’on fasse bouger les gens», a-t-il rappelé.

Le 4e Demi-marathon de Coaticook aura lieu le 6 août 2017. «On y apportera probablement quelques changements. On souhaite ajouter à notre volet jeunesse. Et le fait d’être présenté à la toute fin des vacances de la construction, peut-être qu’on augmentera notre achalandage.»

Desbiens triomphe de nouveau au Demi-marathon de Coaticook

image-1

Mathieu Desbiens a triomphé pour une deuxième année consécutive au Demi-marathon de Coaticook. ©(Photo TC Media – Vincent Cliche)

COURSE. Malgré une blessure qui l’a tenu sur le carreau quelques mois en début de saison, Mathieu Desbiens est parvenu à triompher une fois de plus au Demi-marathon de Coaticook, ce matin (31 juillet).

L’athlète de Cookshire a terminé le parcours de 21,1 km avec un chrono de 1h18m53s. Cela lui a permis de remporter l’épreuve pour une deuxième année consécutive.

«Je ne pensais pas faire un temps sensiblement pareil à l’an dernier, surtout avec ma blessure au tibia. Je suis très fier du résultat. Après tout, je suis quelqu’un de compétitif et quand je me retrouve avec un dossard sur le dos, je suis dans ma bulle et je deviens un peu fou», reconnaît le coureur avec une pointe d’humour.

La connaissance du parcours a aidé Desbiens à accrocher une deuxième médaille d’or autour de son cou. «J’ai bien géré ma course, avance-t-il. Je me suis gardé un peu d’énergie en première moitié de parcours. Après, ça m’a permis d’ouvrir la machine et de me laisser aller.»

Les marathons de Québec et de Rimouski attendent prochainement le grand champion de l’épreuve coaticookoise. Il promet d’être de retour l’an prochain pour tenter de mettre la main sur un troisième titre consécutif.

Nicolas Marteau (1h20m06s) et Dany Croteau (1h20m17s) ont complété le podium de l’épreuve du 21,1 km.

spo_gagnante_femme.JPG

Mathieu Desbiens a triomphé pour une deuxième année consécutive au Demi-marathon de Coaticook. ©(Photo TC Media – Vincent Cliche)

Marie-Ève Racicot l’emporte chez les femmes

L’athlète de Mont-Saint-Hilaire Marie-Ève Racicot a été la première femme à franchir le fil d’arrivée du demi-marathon. Celle qui a subi une entorse il y a trois semaines n’avait pas vraiment d’objectif lorsqu’elle s’est inscrite à l’événement. «C’est une belle surprise, lance-t-elle. La première partie est vraiment difficile, car ça ne fait uqe monter. Mais ça en vaut la peine pour vivre la seconde, qui est vraiment chouette.»

Autres résultats

Le Demi-marathon de Coaticook a également été le théâtre de l’épreuve du 10 km. Belle lutte entre Antoine Daigle (37m25s) et Ian Shaink (37m44s) pour la première place, eux qui ont été suivis de David Lacroix (38m54s). Christine Labrie (45m34s), Kaila Boivin (46m24s) et Catherine Tremblay (46m46s) complètent le podium chez les femmes.

À la course du 5 km, notons la victoire de Jérémy Goyette avec un chrono de 19m06s, suivi de François Lavoie (19m20s) et de Mathis Lafond (19m30s). Camille Keeney (21m26s), Maryse Viens (21m46s) et Émilie Lareau-Trudel (22m11s) ont été les plus rapides chez les femmes.

Demi-marathon de Coaticook: les coureurs se surpassent!

Mathieu Desbiens de Shefford a été le premier... (La Tribune, Maryse Carbonneau)
Mathieu Desbiens de Shefford a été le premier à franchir le fil d’arrivée du Demi-marathon de la ville de Coaticook, suivi de près par Bianca Prémont de Sainte-Julie, tous deux inscrivant de nouveaux records à l’événement.

(COATICOOK) Des records de temps ont été fracassés dans chacune des quatre distances de la 2e édition du Demi-marathon de la ville de Coaticook. Le plus spectaculaire est sans contredit celui de Bianca Prémont, laquelle a enregistré un chrono de 1 h 19 min 40 s au 21 km, comparativement au temps de 1 h 35 min 8 s de Pascale Berthiaume en 2014. Il faut dire que Prémont talonnait de près le médaillé d’or du 21 km masculin, Mathieu Desbiens avec un temps de 1 h 18 min 36 s.

«Vendredi dernier j’ai participé au Championnat provincial 10 000 mètres sur piste et mon entraîneur tenait à ce que je prenne ça relaxe à Coaticook, mais c’est impossible en compétition, lance Bianca avec un large sourire qui, soit dit en passant, en a profité pour battre son propre record personnel de 1 h 20 min. C’est un des parcours les plus difficiles que j’ai fait, mais aussi un des plus beaux. Les paysages sont à couper le souffle!»

Soulignons que l’an dernier l’athlète de 32 ans a été couronnée Athlète féminine par excellence en course sur route par la Fédération d’athlétisme du Québec. Elle était de passage à Coaticook sur invitation du comité organisateur, mais compte bien être de retour l’an prochain. Tout comme le médaillé d’or de la catégorie masculine, Mathieu Desbiens, lequel entend défendre son titre en 2016, d’autant plus qu’il avoue ne pas avoir réalisé son meilleur temps personnel.

«Aujourd’hui je venais tester mon entraînement pour le marathon de Québec. Je courais donc à ma vitesse et j’ai vu que j’avais de bonnes jambes, ce qui m’a permis d’ouvrir la machine dans la seconde portion de la course.» Il faut dire que, tout comme pour le parcours en dents de scie de Québec, Coaticook présente un défi de taille, le demi-marathon débutant par une montée de près de 11 km!

Les autres descendent

La victoire de Desbiens a d’ailleurs eu un effet domino, le champion en titre de l’an dernier, Vincent Caldwell (1 h 21 min 23) devant se contenter d’une deuxième place. Idem pour les médaillés 2014, François Guilbault (1 h 22 min 41 s) et Alvaro Cueto (1 h 24 min 43 s), qui ont dû à leur tour descendre d’une marche. À noter que tous les trois ont amélioré leur temps de l’an dernier. Chez les femmes, Pierrette Gauthier (1 h 40 min 43 s) et Shannon Lemay (1 h 44 min 14 s) se sont classées respectivement en deuxième et troisième position.

«La deuxième édition est presque un copier-coller de la première année, partage le fondateur de l’événement Yves Breton. Tant pour la température que les inscriptions. Nous sommes à une dizaine près des quelque 700 coureurs de l’an dernier. L’important est que ceux qui participent apprécient l’événement. De notre côté, nous préparons déjà la troisième édition.» L’année 2016 étant une année bissextile, le prochain rendez-vous devrait se tenir le dimanche 31 juillet, mais la date exacte demeure à confirmer.

_____________________________________________________________________________

675 amoureux de la course au rendez-vous

Vincent Cliche – Publié le 4 août 2015


© (Photo TC Media – Vincent Cliche)
Le Demi-marathon a été très populaire cette année.

COATICOOK. Les organisateurs du Demi-marathon de Coaticook peuvent crier victoire pour une deuxième année consécutive. Plus de 675 coureurs ont pris d’assaut l’événement du 2 août dernier. 

Même si le nombre d’inscriptions a connu une légère baisse par rapport à l’an dernier, Yves Breton est bien fier des résultats. «Nous sommes seulement à notre deuxième année, lance-t-il. Faire à peu près les mêmes chiffres qu’à notre premier rendez-vous, je crois qu’on peut dire que c’est un succès. Les coureurs reviennent, amènent des gens avec eux et n’ont que des commentaires élogieux à nous offrir. On est très satisfait.»

Bien évidemment, il ne faut pas passer sous silence le travail des quelque 110 bénévoles. «Impossible de s’en passer, note M. Breton. Ils assurent le succès de l’événement.»

Notons que les profits engendrés par l’événement seront remis à la Fondation du Centre de santé et de services sociaux de la MRC-de-Coaticook ainsi qu’à la Fondation de l’école secondaire La Frontalière.

Vu le succès remporté par l’événement, le Demi-marathon de Coaticook sera de retour en 2016 pour une troisième année.

________________________________________________________________________________

Demi-marathon de Coaticook : 2e édition améliorée

Alors qu'on attendait 350 coureurs pour la première... (Collaboration spéciale, Vincent Cotnoir)

Alors qu’on attendait 350 coureurs pour la première édition du Demi-marathon de la ville de Coaticook, ils sont 750 à s’être présentés l’an dernier, chacun d’eux salué au fil d’arrivée par le fondateur de l’événement, Yves Breton.

COLLABORATION SPÉCIALE, VINCENT COTNOIR

(Coaticook) À peine le dernier coureur avait-il franchi la ligne d’arrivée, les organisateurs de la première édition du Demi-marathon de la ville de Coaticook dressaient déjà la liste des améliorations à apporter pour 2015. Des ajustements que seule l’expérience terrain pouvait révélée, notamment au niveau de la signalisation, ainsi qu’une promotion plus ciblée sur le parcours de 5 km que les participants sont invités à marcher s’ils souhaitent prendre part à l’événement à leur rythme.

L’an dernier, 750 coureurs s’étaient donné rendez-vous à Coaticook, alors que 350 étaient attendus. Il n’est donc pas exclu de franchir le cap des 1000 coureurs pour cette deuxième édition. « Nous sommes prêts à accueillir davantage de coureurs, mais nous ne tenons pas à être reconnus pour notre nombre de participants, souligne Amélia Carr, membre du comité organisateur. Notre marque de commerce, c’est la qualité de l’expérience que nous offrons. »

La grande particularité de ce demi-marathon repose sur un parcours difficile avec une montée de 10 km, mais dont les efforts sont largement récompensés au sommet avec une vue spectaculaire sur la région avant de redescendre jusqu’au fil d’arrivée. À noter que, malgré certaines rumeurs, le parcours du 21,1 km demeure identique à l’an dernier, de même que ceux du 1 km, 5 km et 10 km.

On peut déjà s’inscrire en ligne à www.demimarathoncoaticook.com et bénéficier d’un rabais d’inscription hâtive, de même que joindre la page Facebook de l’événement pour recevoir des informations et des nouvelles.

Un appel est aussi lancé aux bénévoles de tous âges, lesquels sont invités à s’inscrire par courriel à info@demimarathoncoaticook.com.

L’événement se tiendra le dimanche 2 août au parc Laurence de Coaticook. Entre-temps, l’équipe du demi-marathon vous offre de rencontrer un physiothérapeute lors d’une clinique sportive qui se déroulera le samedi, 6 juin de 9 h à 12 h au Centre récréatif Gérard-Couillard de Coaticook. Coût : 20 $. Inscription sur place.

________________________________________________________________________________ 

10 000 $ pour deux organismes grâce au Demi-marathon

Vincent Cliche – Publié le 15 septembre 2014

 COURSE. Grâce à la générosité des 700 coureurs du Demi-marathon de Coaticook, deux organismes de la région verront leurs coffres remplis de 5000 $ de plus chacun.

Les organisateurs de l’événement sportif du 3 août dernier ont remis 10 000 $ à la Fondation du Centre de santé et de services sociaux de la MRC-de-Coaticook de même qu’à la Fondation de l’école secondaire La Frontalière, lors d’une petite cérémonie tenue le 12 septembre dernier.Du côté de l’organisme à vocation scolaire, on utilisera ces fonds pour valoriser davantage la mission, soit celle du soutien de la persévérance. «On peut aussi venir en aide à des jeunes dans le besoin pour les aider financièrement à l’inscription d’une activité», précise la directrice de La Frontalière, Caroline Champeau.À la Fondation du CSSS de la MRC-de-Coaticook, les sommes seront versées pour les différents projets approuvés par les dirigeants de l’établissement de santé.Notons que le Demi-marathon de Coaticook sera de retour le 2 août 2015. «Il y a des petites choses à améliorer, mais c’est plutôt du côté interne, rappelle l’un des organisateurs de la course, Yves Breton. Par exemple, je crois que nous aurons besoin de plus de bénévoles.»Avec un objectif de 1000 coureurs pour le deuxième rendez-vous, gageons que les organismes bénéficiaires de la générosité des participants seront encore plus choyés.
___________________________________________________________________________________

 

726 coureurs prennent d’assaut le Demi-marathon

Vincent Cliche – Publié le 03 août 2014
COURSE. Les organisateurs du premier Demi-marathon de Coaticook, qui s’est déroulé ce matin (3 août), peuvent dire mission accomplie. L’événement sportif a rassemblé 726 coureurs, alors que l’objectif de départ n’était que de 300 participants.

Ces passionnés de course à pied ont pris part à l’un des quatre parcours proposés par l’événement, soit le 21,1 km, le 10 km, le 5 km ou encore le 1 km, réservé aux quelque 130 petites frimousses.

Vincent Caldwell a été roi et maître chez lui en remportant les grands honneurs du Demi-marathon.

Au 10 km, Michel Boudreau (37m46s) est monté sur la première marche du podium, suivi de François Landry (39m15s) et de Jean-Christophe Renaud (39m49s).

Kenny Beaudet (16m46s), Serge Beauvais (18m58s) et Boris Valsecchi (19m23s) ont été les trois plus rapides à l’épreuve du 5 kilomètres.

Que des commentaires positifs

Grand vainqueur du Demi-marathon, Vincent Caldwell a été le premier à lancer des fleurs à l’organisation. «C’est l’une des plus belles courses à laquelle j’ai participé.»

Mélanie Boudreau a participé à la course en famille, avec son conjoint Martin Désorcy et ses deux garçons, Alexy et Anthony. «Il y a une super belle énergie, souligne cette sportive de Sainte-Edwidge-de-Clifton. On connaît plein de gens. Ils nous encouragent et ça nous donne un « boost ». Ma famille me suit depuis que j’ai commencé les entraînements pour une course de type « Bootcamp ». On a eu beaucoup de plaisir à faire le trajet à Coaticook.»

«Le parcours est de tout beauté, résume pour sa part Danielle Bertrand, de Sainte-Rose. J’ai réellement adoré. Il y a un gros deux kilomètres où on passe dans les champs de maïs. Ça fait bucolique.»

Coprésident des Fêtes du 150e anniversaire de Coaticook, René Larochelle est fier d’avoir parcouru le trajet de 10 kilomètres en moins d’une heure. «Quel beau cadeau que de voir Coaticook en forme. C’est vraiment génial de voir qu’on a ramené l’événement pour le 150e.»

Vu le succès remporté par le Demi-marathon de Coaticook cette année, les organisateurs espèrent renouer l’expérience en 2015, cette fois-ci, avec plus de 1000 coureurs au départ.

_________________________________________________________________________________________________

«C’était la course que je tenais à gagner!»

Vincent Cliche – Publié le 03 août 2014

ENDURANCE. On ressent toujours une certaine fierté lorsqu’on gagne une épreuve sportive. Et c’est doublement vrai lorsqu’on est le premier à croiser le fil d’arrivée chez soi. Parlez-en à Vincent Caldwell, grand vainqueur du Demi-marathon de Coaticook, qui s’est tenu ce matin (3 août).

Le sportif a terminé l’épreuve avec un chrono de 1h22m42s, le sourire aux lèvres et acclamé par la foule. «C’est la course dont je suis le plus heureux d’avoir gagné de ma vie, lance-t-il. C’est définitivement celle que je tenais à gagner cette année. Disons que je me sens très bien.»

Les 21,1 kilomètres du parcours n’ont pas été de tout repos pour le gagnant. «C’est un beau parcours, mais il était très difficile. Les dix premiers kilomètres, on n’a jamais de répits. Il y avait une grosse pente, du deuxième au quatrième [kilomètre]. Après, on pense que c’est terminé, mais il y en a d’autres, mais plus petites. Par la suite, on « cruise » pour redescendre jusqu’à l’arrivée.»

Quels sont les prochains défis qui attendent le marathonien? «J’ai un bébé qui s’en vient cet automne, alors je vais prendre une petite pause. Mais, pendant ce temps, j’aimerais bien apprendre à nager pour faire des triathlons.»

Le vétérinaire coaticookois espère également être du départ lors du Marathon de Boston, le printemps prochain.

__________________________________________________________________________________________________

Une note parfaite au Demi-marathon de Coaticook

MARYSE CARBONNEAU
La Tribune

(Coaticook) On avait pensé à tout, mais surtout et avant tout aux 726 coureurs, dont 142 pour le demi-marathon, qui ne trouvaient rien à redire de cette première édition du Demi-marathon de la ville de Coaticook, sauf peut-être un parcours difficile.

Sous les applaudissements soutenus de la foule, le... (La Tribune, Maryse Carbonneau) - image 1.0

Agrandir

Sous les applaudissements soutenus de la foule, le Coaticookois Vincent Caldwell a grimp?ur la premi? marche du podium avec un temps de 1 :22 :42, suivi de Fran?s Guilbaut de Magog (1 :24 :37) et d’Alvaro Cueto de Saint-Hubert (1 :26 :39).

LA TRIBUNE, MARYSE CARBONNEAU

« C’était impeccable, lance avec enthousiasme Pascale Berthiaume, qui a décroché la première place chez les femmes avec un temps de 1h 35m 08s. J’ai adoré ma course même si elle était excessivement difficile. On a des montées pendant 10,5 kilomètres, pas des petites, et là, il y a la carte postale qui nous attend en haut! Ça m’a saisi. C’est un des plus beaux parcours que j’ai faits au Québec. 10 sur 10 pour l’organisation! » Les deux autres coureuses à franchir le fil d’arrivée du demi-marathon sont Ève Dupont de Drummondville (1h 41m 42s) et Shannon Lemay de Sainte-Edwidge-de-Clifton (1h 45m 06s).

« Depuis vendredi que je ne dors pas, avoue Yves Breton, instigateur de l’événement, marathonien et un des sept membres du comité organisateur, dont six sont des coureurs de longue distance. On a mis à profit notre expérience d’au-delà de 10 ans de course. On sait quoi faire et quoi ne pas faire, où mettre l’accent. On a donc mis l’emphase sur les coureurs, comme nous on voudrait vivre l’expérience, mais on a déjà noté des améliorations à apporter. L’objectif est de toujours s’améliorer, mais on ne commencera pas à se plaindre aujourd’hui! »

Pour assurer le succès de l’événement, on a fait appel à plus d’une centaine de bénévoles, des gens qui étaient visiblement heureux de prendre part à cette grande première. Ce que confirme le vainqueur, le Coaticookois Vincent Caldwell, qui a franchi le fil d’arrivée en 1h 22m 42s. « Une belle organisation et une belle ambiance. Les bénévoles étaient belles et les bénévoles étaient fins, partage Vincent avec un sourire. En temps normal, je devrais compléter un demi en 1 h 19, mais le parcours est très difficile, mais aussi très beau. C’est certain que je serai de retour l’an prochain. »

La deuxième édition se tiendra le dimanche 2 août 2015.